Artic Monkeys @ Zénith Sud – Montpellier – Dimanche 31 Janvier 2010

La troupe magique de Sheffield tient un des plus beaux buzz dans le domaine de la musique Rock de ces dernières années. A l’écoute du disque c’est légitime, mais lors du live, c’est pas vraiment la même chanson… Façon de parler.Façon de parler car dans la poignée de reproches à faire sur la prestation du jeune groupe, existe celui qu’on retrouve souvent chez les grands groupes internationaux de passage en Province: on joue nos chansons, ceux du disque, comme sur le disque, un peu trop même. C’est certes carré, pro, bien ficelé, bien rodé, ça il n’y a aucun soucis, mais quand il s’agait de mettre le feu, de faire le show, les jeunes rockeurs montrent leurs limite. A part le batteur Matt Helders qui fort d’une tignasse qu’il arrive à faire bouger en rythme fait vivre son instrument, ce qui n’est absolument pas le cas de tous les autres. On remue, on regarde ces potes, on tourne le dos au public… Il aura fallu attendre 20 minutes pur que le chanteur, le don juan de ces dames, daigne saluer le public et prononcer deux pauvres mots en Français comme si c’était vraiment l’arme absolu pour mettre définitivement l’ambiance…

On gardera aussi l’amertume d’avoir raté la 1ere partie qui était toute aussi alléchante que la tête d’affiche, à savoir Mistery Jets, qui nous ravissent chez Ezella par leur sens de la pop et du rock que seuls ces sales Anglais savent encore faire avec un certain don de l’esthétisme sonore. Ils étaient normalement prévus à 19h, on salue la communication de la salle qui laisse vraiment à désirer, quand on sait que les trois quarts des sites web annoancaient l’évènement à 20h… Déception donc, grande déception!

Musicalement par contre, ce groupe là possède un réel talent, qu’il démontre album après album, ça reste tout simplement indéniable. Des morceaux forts et puissants qui à eux seuls font le spectacle.

Notons la présence de canons à cotillon qui liés à un jeu de lumière scotcha toute la salle par la magie de sa mise en œuvre.

21h30, le concert s’arrête.

C’était bien alors ? Ouai, c’était bien, allez à demain!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *